jeudi 28 janvier 2010

réunion des BTS : des élus intéressés par l'étude menée

Les étudiants de BTS SER du lycée de l'Oustal de Villeneuve sur Lot sont venus présentés les résultats de leur diagnostic de territoire mené sur le canton de Puymirol sur la Thématique de la mobilité.

Des élus de Saint Romain le Noble, Puymirol, Saint Caprais de Lerm et Saint Urcisse étaient présent lors de cette restitution. Les personnes présentes ont pu avoir une vision extérieure et objective de leur territoire, basée sur des données de l'INSEE et sur des enquêtes et entretiens réalisés sur le canton auprès des élus et de la population.

Cette étude commanditée par l'association Au fil des Séounes s'intègre dans le cadre de leur action sur la thématique de la moblité, soutenue par le Fonds Social Européen. Elle a permis de conforter l'association sur la pertinence de son action, du potentiel de covoiturage possible sur le canton. L'étude menée par les 28 étudiants a permis de faire émerger 3 propositions particulièrement pertinentes :

- développer l'information et la signalétique pour encourager les administrés du canton à utiliser le train, et emprunter la gare SNCF de Saint Romain le Noble, trop souvent oubliée

- identifier des aires de covoiturage sur le canton, et développer la signalétique pour inciter les personnes à les utiliser

- former des personnes relais dans chaque commune, bénévole : point d'information local sur les solutions possibles en matière de mobilité durable.

La soirée c'est terminée autour d'un apéritif convivial.
Si vous souhaitez obtenir plus d'information sur ce travail, vous pouvez contacter Célia Berlizot,
chargée de mission à l'association Au fil des Séounes en charge de la mobilité :

mardi 26 janvier 2010

Réunion publique "moblité durable"


L’association Au fil des Séounes et les élèves du BTS SER du lycée professionnel de l’Oustal de Villeneuve sur Lot vous invitent à la réunion de restitution du Diagnostic de territoire réalisé sur le canton de Puymirol, sur la thématique de la mobilité.


Après avoir présenté les caractéristiques du territoire, les étudiants exposeront les résultats des enquêtes et des questionnaires réalisés auprès des élus et des citoyens du canton de Puymirol. Enfin, ils proposeront des pistes d’action pour limiter les déplacements individuels en voiture.


Nous vous invitons chaleureusement à venir écouter leur présentation et débattre sur la thématique de la mobilité


le mercredi 27 janvier 2010 à 18h00 à la salle des fêtes de Puymirol.


Un apéritif convivial sera offert aux personnes présentes.
--

lundi 25 janvier 2010

Une assemblée Générale réussie

Plus de 50 personnes présentes pour le bilan d'activités de l'association Au fil des Séounes : une belle réussite pour l'équipe salariée et bénévole qui oeuvre pour la sensiblisation des citoyens à la protection de l'environnement.



Bernard Péré, le Président de l'association a présenté un bilan moral de l'association, Marie-Laure Cambus, la coordinatrice le bilan d'activité 2009 et les activités à venir en 2010. Grégoire Bellanger, vice-président, a présenté le bilan financié de l'association.
Quelques informations clés :

- des activités larges et diversifiées en 2009

- des activités plus centrées autour sur l'identité de l'association : l'écologie pratique

- la mise en place d'ateliers pratiques pour le grand public : écoconstruction, jardinage bio, fabrication de produits d'entretiens et produits cosmétiques naturels, meubles en carton, vannerie, astronomie, naturalisme.... chacun pourra y trouver son compte et participer tout au long de l'année à ces ateliers

- une nette augmentation du nombre d'adhérents à l'association (plus de 70)

- le soutien des Fonds Européens pour le dossier mobilité

- l'embauche d'une chargée de mission en 2009 pour promouvoir le covoiturage en Lot-et-Garonne

- son remplacement en 2010 par Célia Berlizot

- l'embauche future d'un animateur enviornnement pour mener à bien les ateliers grands publics et répondre à la demande des établissements scolaires

- Alain Pertuzé est nommé membre bienfaiteur de l'association

- 3 nouveaux memebres du conseil d'administration : Thérèse Sanial, Jean-Alain Hoffman, Chantal Gaubert.

- la reprise des marches mensuelles conviviales

Bernard Péré a précisé lors de cette assemblée générale qu'il cédait sa Présidence afin de se concentrer sur d'autres projets.


35 personnes se sont ensuite retrouvés autour d'un repas bio/ équitable au Pôle ethique, dans une ambiance chaleureuse.

«Au fil des Séounes» se lance dans le covoiturage

«Au fil des Séounes» se lance dans le covoiturage


Transports. Signature d'une convention entre l'association et le conseil général.
crédit photo : JM Mazet

Un an après le lancement du site de covoiturage initié par le conseil général de Lot-et-Garonne (1), les vice-présidents du département, Patrick Cassany et Michel Estéban ont signé, mercredi, une convention de partenariat avec l'association « Au fil des Séounes », sur le covoiturage précisément.

L'association, qui « œuvre au développement de l'esprit citoyen et de l'écologie pratique », selon la formule de son président Bernard Péré, s'est récemment lancée dans l'aventure du covoiturage et obtenu pour ce faire des subsides via le Fonds social européen (FSE).

« Nous avons démarché des administrations (préfecture), des collectivités (mairie d'Agen), des entreprises (à l'Agropole) afin de sensibiliser et d'informer les gens sur le covoiturage. L'idée est ensuite de mettre en place un réseau, de faire se rencontrer les personnes et de changer les habitudes de déplacement. On se focalise d'abord sur les trajets travail-domicile avant, pourquoi pas, d'étendre notre action ». Pour l'asso « Au fil des Séounes », la démarche est complémentaire avec le site du conseil général qui lui permet de créer une interface et de poster des demandes ou des offres de covoiturages sur de trajets réguliers ou uniques.

Depuis un an que le site est actif, il a drainé quelque 5 000 visiteurs pour 353 covoitureurs. Sur 12 mois on comptabilise 275 trajets différents, dont 147 réguliers et 126 trajets uniques, de ville à ville. Un partenariat a déjà été signé avec la MACIF qui encourage cette pratique chez ses employés en permettant un accès au site du conseil général via son propre site Internet.

« Le covoiturage est un maillon de notre politique des transports et de développement durable », conclut Patrick Cassany, premier vice-président. « Nous avons en projet à ce sujet des aires de stationnement aux abords de l'autoroute, à Agen et Marmande, pour permettre à ceux qui s'y retrouvent de se garer plus facilement. »
J.Sch.
article paru le 09/01/2010 dans la Dépêche et Le Petit Bleu

mercredi 13 janvier 2010

jeudi 7 janvier 2010